« Roger Simons » accompagne de son expérience vécue l’hommage de Luz Chabane à Léo Ferré »

"J’ai vécu des heures merveilleuses avec Léo Ferré que j’ai rencontré plusieurs fois : un homme sincère  profond, quelque peu timide, attachant.  J’ai toujours aimé sa poésie. J’ai toujours aimé l’écouter chanter. Pour moi, il fait partie de mes bonheurs d’intervieweur. Je suis heureux que Luz Chabane lui consacre toute une soirée en revisitant son répertoire."   

Né à Liège, dès l’enfance, Roger,  comme sa maman, se passionne pour le théâtre. Il a 8 ans quand son père, électricien, lui construit une  reproduction du Théâtre du Gymnase, muni d’un éclairage qui se module selon les besoins de la scène, d’un magasin de décors et d’un entrepôt de costumes. Boulimique de travail, adolescent, il écrit des pièces qui seront jouées à la radio et à la scène. A treize ans,  il  est figurant au Théâtre de la Populaire et plus tard, comédien au Théâtre  du Gymnase et au Théâtre Molière, où il rencontre un monstre sacré : Pauline Carton qui le présente à son ami Sacha Guitry, et le presse de gagner Paris. Mais sa vocation, c’est l’art du micro ! Engagé à la Radiodiffusion Télévision Belge (RTBF), il est reporter, producteur, metteur en ondes de feuilletons et de dramatiques, animateur  d’émissions de variétés, d’où son magazine «  Ohé ! les jeunes »  et son émission - culte « Les Feux de la Rampe ». Depuis 2 ans, il publie chaque jour une « émission/blog » sur « Les Feux de la Rampe », qui  accuse aujourd’hui près de 80 000 visiteurs.

« J’ai vécu des heures merveilleuses  avec Jeanne Moreau, Sofia Loren, Fanny Ardant, Arletty, Annie Girardot, Juliette Gréco, Yves Montand, Michel Piccoli, Jean Rochefort, Jean-Louis Trintignant, Jane Birkin,  Jean-Claude Brialy, Raymond Devos,  Michel  Serrault,  et d’autres et d’autres... Ce fut le cas avec Léo Ferré que j’ai rencontré plusieurs fois : un homme sincère  profond, quelque peu timide, attachant.  J’ai toujours aimé sa poésie. J’ai toujours aimé l’écouter chanter.

Pour moi, il fait partie de mes bonheurs d’intervieweur.

Je suis heureux que Luz Chabane lui consacre toute une soirée en revisitant son répertoire. »

MA RENCONTRE AVEC LEO FERRE : (extrait d’une interview qui figure dans mon bouquin «  Les feux de la rampe »)   → Voir l'interview

Google+